Cabinet Implantologie - Parodontologie : Inlay onlay composite Marseille 13

des inlays et des onlays Photo du Docteur Delage 1

Nous sommes heureux de vous accueillir sur le site internet du Cabinet Dentaire Baille qui se situe au 141 Boulevard Baille 13005 Marseille.

Pour tout renseignement ou question n'hésitez pas à nous contacter au 04.84.89.06.24 ou à prendre rendez-vous en ligne avec l'un de nos dentistes.

Nous pouvons vous renseigner dans plusieurs domaines de notre activité comme la chirurgie implantaire, la pose d'implant dentaire, l'esthétique, les traitements orthodontiques Invisalign ou encore la parodontologie.


Inlay / Onlay
 
Photos d'un cas clinique de restauration par inlay

Les inlays et les onlays sont des pièces prothétiques qui ont pour but de reconstituer une dent délabrée par la carie. Il s'agit d'une méthode de reconstruction dentaire plus durable que le composite ou l'amalgame (plombage).

Contrairement à eux (composite, amalgame) qui sont mis en place "mou" dans la cavité créée par la carie et qui durcissent directement dans la bouche, l'inlay (ou l'onlay) va être réalisé sur une empreinte de la cavité au laboratoire de prothèse.

Ainsi l'inlay (ou l'onlay) va être parfaitement adapté au contours de la cavité de la dent et constituera une restauration adaptée, étanche, fonctionnelle, esthétique et durable. Il diminuera les risques de nouvelle carie ou de fracture de la dent traitée.

 L'inlay (ou l'onlay) va être indiqué lorsque votre dent présente un carie volumineuse ou pour remplacer d'anciennes reconstitutions,  en amalgame ou en composite, cassées , présentant une infiltration bactérienne ou encore inesthétiques.

L'implantation totale protocoles chirurgicaux accélérés
 
Photo préopératoire d'un traitement par protocole chirurgical accéléré ou implantation totale et mise en charge immédiate
La mise en charge immédiate ou protocoles chirurgicaux accélérés

Le protocole de mise en place d'un implant impose d'attendre 3 à  4 mois que l'implant s'intègre dans l'os (Ostéointégration) pour pouvoir le mettre en charge (c'est à dire y connecter le pilier et la prothèse).

Aujourd'hui l'avancée technique dans le domaine de l'implantologie nous permet dans certains cas de connecter directement les implants aux piliers et de placer le jour même la restauration prothétique (prothèse immédiate). Cela s'appelle la Mise en Charge Immédiate (MCI) ou protocoles chirurgicaux accélérés.

 

 

Avantages de la MCI
  • Cette technique permet de solutionner un problème dentaire en général important, dans la journée.
  • Un remplacement immédiat des dents.
  • Une seule intervention au cours de laquelle toutes les séquences sont concentrées.
  • Le patient subit une seule intervention à l'issue de laquelle une prothèse immédiate est placée et permet de restaurer la fonction et l'esthétique.
  • Réduction des douleurs post opératoires. Nous prémédiquons les patients afin que les suites post-opératoires soient les plus confortables possibles.

Nous proposons à nos patients de débuter l'intervention dans notre bloc opératoire vers 9h le matin. Notre laboratoire de prothèse qui se trouve au sein de notre cabinet réalise pendant l'intervention la restauration prothétique. Environ 4h après le patient quitte notre cabinet avec une prothèses immédiate qui lui permet de reprendre sa vie normalement sans aucune gène au niveau de sa vie sociale.

 

 

Conditions indispensables à la MCI

Cette technique chirurgicale invasive impose d'être réalisée dans un environnement  et avec un plateau technique adapté :

  • Bloc opératoire dédié afin de travailler avec une asepsie totale.
  • Laboratoire de prothèse qualifié et si possible intégré au cabinet comme dans notre structure.
  • Personnel qualifié pouvant assister pleinement le praticien au cours de l'intervention.
  • Formation du praticien à ces techniques.
  • Mise en place d'un protocole de traçabilité au niveau des techniques de stérilisation et au niveau des matériaux implantables.

Exemple de mise en charge immédiate .Aspect de la prothèse immédiate.

 

 
 
 
 
 
Pose d'un implant dentaire pour remplacer une dent manquante
 
Radio montrant une infection sur la dent 36
Présentation du cas clinique

Nous allons voir dans cet article un cas clinique où le traitement choisi par le patient est la mise en place d'un implant dentaire pour remplacer une dent manquante.

Suite à une consultation en urgence pour des douleurs au niveau de la dent 36, un examen clinique et un cliché radiographique ont été réalisés. Cela permet de mettre en évidence une infection importante au bout de la racine mésiale de la dent 36.

 

 

Plusieurs solutions thérapeutiques sont proposées au patient pour soigner cette dent infectée : du retraitement canalaire (présentant peu de chance de succès) à l'extraction et la mise en place d'un implant dentaire.

Choix de la solution thérapeutique

La solution thérapeutique choisie est l'extraction de la dent infectée, la réalisation d'un comblement de l'alvéole dentaire par un biomatériau et la pose d'un implant dentaire. Le comblement de l'alvéole dentaire permet de conserver le volume osseux lors de la cicatrisation osseuse et ainsi de pouvoir mettre en place l'implant dentaire dans les meilleures conditions possibles.

Extraction de la dent infectée

L'extration de la dent infectée est réalisée le plus rapidement possible afin de supprimer le foyer infectieux. En effet la persistance d'un infection dentaire présente des risques pour le reste de l'organisme car elle peut provoquer une infection à distance (cœur, poumon, prothèse articulaire, etc).

Comblement de l'alvéole par un biomatériau

Une fois la dent infectée extraite, un comblement de l'alvéole par un biomatériau est effectué. Ce comblement va permettre à l'os de cicatriser en limitant la fonte osseuse présente lors de chaque extraction dentaire. Un volume osseux correct est nécessaire à la pose d'implant dentaire car c'est dans l'os que l'implant va être placé et c'est donc cet os qui va assurer son maintien.

Pose de l'implant dentaire

Après le comblement de l'alvéole dentaire par un biomatériau, une période de cicatrisation de 4 mois est respectée avant de mettre en place l'implant dentaire. La pose de l'implant dentaire se passe au sein du bloc opératoire du cabinet dentaire sous anesthésie locale. Le patient ne ressent aucune douleur, uniquement les vibrations de l'instrumentation seront ressenties. L'intervention chirurgicale dure environ une heure. A la fin de l'intervention, des points de sutures sont réalisés pour fermer le site opératoire et une vis de cicatrisation est visible dans la bouche du patient. Elle va permettre la cicatrisation de la gencive autour de l'implant dentaire et maintenir la place pour le futur pilier prothétique.

 

 

Réalisation de la prothèse sur l'implant dentaire

Après 3 à 4 mois de cicatrisation osseuse autour de l'implant dentaire (ostéointégration) la réalisation de la prothèse sur implant va pouvoir débuter. Pour cela il va falloir enregistrer la position de l'implant dentaire à l'aide d'une empreinte ainsi que la teinte de la future couronne dentaire à l'aide d'un teintier. A la suite de cette empreinte, la vis de cicatrisation est replacée le temps de la réalisation de la prothèse. L'empreinte est envoyée au laboratoire de prothèse qui va réaliser la future couronne dentaire.

 

 

Lors du rendez vous suivant, le pilier prothétique et la couronne dentaire sont mis en place. Les réglages sont effectués dans la même séance et un contrôle est effectué à une semaine.

 

 
Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?
 
Schéma implant dentaire

L’implant dentaire est une racine artificielle insérée dans l’os de façon à remplacer une racine naturelle abîmée, perdue ou absente. L’implant dentaire est une vis en titane biocompatible insérée dans l’os de la mâchoire par le chirurgien-dentiste. Après cicatrisation, cette vis servira de fondation pour remplacer la dent et poser une couronne. Cela permet donc de retrouver une dentition fonctionnelle et esthétique.

Prise en charge d'un blanchiment des dents au cabinet dentaire
 
Photo avant après blanchiment ambulatoire maxillaire.
Le blanchiment des dents

Au Cabinet Dentaire Baille nous utilisons la technique ambulatoire pour les blanchiments dentaires. Cette technique est fiable et prédictible. Le traitement se déroule en plusieurs étapes :

  1. Première séance clinique :
    • Réalisation d'un détartrage et d'un polissage
    • Prise d'empreinte des dents pour la réalisation d'une gouttière thermoformée
    • Prise de photo et de la teinte des dents
  2. Deuxième séance clinique :
    • Essayage des gouttières
    • Remise des produits de blanchiment
    • Explication du protocole de blanchiment des dents
  3. Port de la gouttière avec le produit de blanchiment à la maison de préférence la nuit pendant 15 jours
    • La première nuit de traitement peut être suivie d'une visite chez votre chirurgien dentiste en cas de blessure ou si le patient ressent des sensibilités dentaires
  4. Troisième séance clinique
    • Contrôle et validation des résultats obtenus avec le patient
    • Prise de photo de fin de traitement
Prise en charge par la sécurité sociale

Le blanchiment des dents est un acte médical inscrit dans la CCAM (Classification Commune des Actes Médicaux) sous le code "HBMD005" et l'intitulé "Eclaircissement des dents pulpées" cependant il est "NPC" (Non Pris en Charge). Cela signifie que l'acte de blanchiment des dents est reconnu comme un acte médical mais que la sécurité sociale ne pratique aucun remboursement sur cet acte.

Prise en charge par la complémentaire santé

Votre chirurgien dentiste vous donnera une facture que vous pourrez envoyer à votre mutuelle. En effet certains contrats de complémentaire santé peuvent inclure un forfait pour les actes non pris en charge par la sécurité sociale.

Pour savoir si votre mutuelle vous rembourse une partie ou la totalité du blanchiment dentaire vous avez deux solutions :

  • Prendre connaissance de l'existence d'un forfait spécifique pour les actes non pris en charge par la sécurité sociale en regardant le détail du contrat qui vous lie à votre complémentaire santé.
  • Demander un devis à votre chirurgien dentiste et l'envoyer à votre mutuelle. Ils vous indiqueront après analyse des codes CCAM la hauteur de la prise en charge.
Prix moyens d'un blanchiment dentaire

Les prix pour un blanchiment des dents va varier en fonction de la technique utilisée par votre chirurgien dentiste. Ils se situent entre 400€ et 1000€* pour plus de renseignements vous pouvez prendre rendez-vous avec l'un de nos chirurgiens dentistes.

*Source Ooreka (janvier 2016)