Cabinet Implantologie - Parodontologie : Inlay onlay composite Marseille 13

des inlays et des onlays Photo du Docteur Delage 1

Nous sommes heureux de vous accueillir sur le site internet du Cabinet Dentaire Baille qui se situe au 141 Boulevard Baille 13005 Marseille.

Pour tout renseignement ou question n'hésitez pas à nous contacter au 04.86.94.59.91 ou à prendre rendez-vous en ligne avec l'un de nos dentistes.

Nous pouvons vous renseigner dans plusieurs domaines de notre activité comme la chirurgie implantaire, la pose d'implant dentaire, l'esthétique, les traitements orthodontiques Invisalign ou encore la parodontologie.


Inlay / Onlay
 
Photos d'un cas clinique de restauration par inlay

Les inlays et les onlays sont des pièces prothétiques qui ont pour but de reconstituer une dent délabrée par la carie. Il s'agit d'une méthode de reconstruction dentaire plus durable que le composite ou l'amalgame (plombage).

Contrairement à eux (composite, amalgame) qui sont mis en place "mou" dans la cavité créée par la carie et qui durcissent directement dans la bouche, l'inlay (ou l'onlay) va être réalisé sur une empreinte de la cavité au laboratoire de prothèse.

Ainsi l'inlay (ou l'onlay) va être parfaitement adapté au contours de la cavité de la dent et constituera une restauration adaptée, étanche, fonctionnelle, esthétique et durable. Il diminuera les risques de nouvelle carie ou de fracture de la dent traitée.

 L'inlay (ou l'onlay) va être indiqué lorsque votre dent présente un carie volumineuse ou pour remplacer d'anciennes reconstitutions,  en amalgame ou en composite, cassées , présentant une infiltration bactérienne ou encore inesthétiques.

Prise en charge d'un blanchiment des dents au cabinet dentaire
 
Photo avant après blanchiment ambulatoire maxillaire.
Le blanchiment des dents

Au Cabinet Dentaire Baille nous utilisons la technique ambulatoire pour les blanchiments dentaires. Cette technique est fiable et prédictible. Le traitement se déroule en plusieurs étapes :

  1. Première séance clinique :
    • Réalisation d'un détartrage et d'un polissage
    • Prise d'empreinte des dents pour la réalisation d'une gouttière thermoformée
    • Prise de photo et de la teinte des dents
  2. Deuxième séance clinique :
    • Essayage des gouttières
    • Remise des produits de blanchiment
    • Explication du protocole de blanchiment des dents
  3. Port de la gouttière avec le produit de blanchiment à la maison de préférence la nuit pendant 15 jours
    • La première nuit de traitement peut être suivie d'une visite chez votre chirurgien dentiste en cas de blessure ou si le patient ressent des sensibilités dentaires
  4. Troisième séance clinique
    • Contrôle et validation des résultats obtenus avec le patient
    • Prise de photo de fin de traitement
Prise en charge par la sécurité sociale

Le blanchiment des dents est un acte médical inscrit dans la CCAM (Classification Commune des Actes Médicaux) sous le code "HBMD005" et l'intitulé "Eclaircissement des dents pulpées" cependant il est "NPC" (Non Pris en Charge). Cela signifie que l'acte de blanchiment des dents est reconnu comme un acte médical mais que la sécurité sociale ne pratique aucun remboursement sur cet acte.

Prise en charge par la complémentaire santé

Votre chirurgien dentiste vous donnera une facture que vous pourrez envoyer à votre mutuelle. En effet certains contrats de complémentaire santé peuvent inclure un forfait pour les actes non pris en charge par la sécurité sociale.

Pour savoir si votre mutuelle vous rembourse une partie ou la totalité du blanchiment dentaire vous avez deux solutions :

  • Prendre connaissance de l'existence d'un forfait spécifique pour les actes non pris en charge par la sécurité sociale en regardant le détail du contrat qui vous lie à votre complémentaire santé.
  • Demander un devis à votre chirurgien dentiste et l'envoyer à votre mutuelle. Ils vous indiqueront après analyse des codes CCAM la hauteur de la prise en charge.
Prix moyens d'un blanchiment dentaire

Les prix pour un blanchiment des dents va varier en fonction de la technique utilisée par votre chirurgien dentiste. Ils se situent entre 400€ et 1000€* pour plus de renseignements vous pouvez prendre rendez-vous avec l'un de nos chirurgiens dentistes.

*Source Ooreka (janvier 2016)

Orthodontie invisalign et parodontologie
 
Récession gingivale liée à la présence d'un frein.

Les traitements orthodontiques améliorent de façon significative les problèmes parodontaux(Problèmes de l'environnement de la dent :Gencives et os)

Il existe différents types de malocclusions qui entrainent chacune des problèmes parodontaux différents.Le traitement orthodontique invisalign en traitant ces malocclusions traitera les conséquences parodontales.

Malocclusion de type Encombrement dentaire:

-Problèmes liés à un encombrement:

  • difficulté à nettoyer les dents qui entraine accumulation de plaque dentaire,maladie parodontale,perte osseuse autour de la racine,mobilité dentaire,infection dentaire
  • symptomes du patient:Sensibilité à la base des dents par exposition de la racine déchaussée
  • Inflammation  gingivale
  • récession gingivale
  • déchaussement dentaire

Les autres malocclusions  telles que espacement,supracclusion;surplomb excessif,articulé croisé,occlusion bout a bout,béance   entrainenet aussi des complications parodontales ,des usures anormales des dents,des déchaussements,des sensibilités dentaires,des perturbations au niveau des ATM Articulations Temporo Mandibulaires.

Le traitement par orthodontie invisalign en supprimant ces malocclusions fait ce que l'on appelle un traitement etiologique c'est à dire un traitement de la cause .Il évite bien souvent des traitements parodontaux longs ,couteux et souvent pénibles .C'est un traitement prophylactique (de prévention).

 

Quelles sont les différentes phases de mise en place d’un implant dentaire?
 
Schéma implant dentaire
  • La visite pré-implantaire : elle est essentielle puisqu’elle permet au chirurgien-dentiste de prendre connaissance des antécédents médicaux, des éventuelles contre-indications du patient et d’évaluer la situation clinique. Une prise d’empreinte sera effectuée au cours de cette consultation et un scanner devra permettre d’estimer le volume osseux, les éléments anatomiques voisins et la situation de l’implant. Cela permettra donc d’établir le plan de traitement et le devis.(choix du type d'implant)
  • La phase chirurgicale : il s’agit de la mise en place du ou des implant(s) dans l’os de la mâchoire. Celle-ci se déroule au sein de notre bloc opératoire, sous anesthésie locale. La durée approximative de cette intervention est de 40 minutes pour la pose d’un implant.
  • La phase d’ostéo-intégration : au contact du titane dont est constitué l’implant dentaire, l’os de la mâchoire va cicatriser et se souder. Ce phénomène d’ostéo-intégration dure théoriquement de 3 à 4 mois. S’il existe un réel manque osseux, une greffe osseuse peut être envisagée (voir lien greffe osseuse).
  • La phase prothétique : il s’agit de la fabrication de la prothèse dentaire qui a lieu au sein de notre laboratoire et de la pose de cette prothèse dentaire. Dans certains cas, il est envisageable de mettre en place une prothèse provisoire.
Les différents types de prothèse dentaire
 
Schéma implant dentaire
Qu'est qu'une prothèse dentaire?

Une prothèse dentaire est un dispositif artificiel qui vise à reconstituer ou remplacer les dents délabrées ou  manquantes. La prothèse dentaire va ainsi permettre de rétablir l'esthétique de votre sourire et la fonction masticatoire. Comme il existe plusieurs types de prothèses dentaires, plusieurs solutions thérapeutiques seront possibles pour une même situation clinique. Ces solutions sont plus ou moins confortables, délabrantes, durables ou encore onéreuse.

Notre rôle est de vous exposer les avantages et les inconvénients de ces différentes solutions prothétiques pour que vous puissiez faire un choix éclairé par notre expertise.

Les implants dentaires

L’implant dentaire est une racine artificielle insérée dans l’os de façon à remplacer une racine naturelle abîmée, perdue ou absente. L’implant est une vis en titane biocompatible insérée dans l’os de la mâchoire par le chirurgien-dentiste. Après cicatrisation, cette vis servira de fondation pour remplacer la dent et poser une couronne. Cela permet donc de retrouver une dentition fonctionnelle et esthétique.

Les couronnes

Lorsqu'une dent est trop abîmée il est parfois nécessaire de réaliser une couronne pour pérenniser la dent sur l'arcade dentaire. La couronne en recouvrant la dent abîmée va fortement diminuer les risques de fracture, d'infiltration entraînant une reprise de carie et rétablir à la fois l'esthétique et la fonction.

Les couronnes dentaires peuvent être réalisées dans différents matériaux :

  • Les couronnes céramo-céramiques en zircone :

Ces couronnes sont constituées d'une chape en zircone (blanche) recouverte par une céramique stratifiée esthétique. Il s'agit du meilleur choix tant au niveau du rendu esthétique que de la biocompatibilité de la prothèse.

  • Les couronnes céramo-métalliques :

Ces couronnes sont constituées d'une chape en métal (nickel/chrome) ecouverte par une céramique stratifiée esthétique. Ce type de couronne permet de rétablir esthétique et fonction.

  • Les couronnes métalliques :

Ces couronnes sont entièrement métallique elle peuvent être indiquées dans les secteurs postérieurs non visible ou l'esthétique n'entre pas en jeu. Ce type de couronne permet de rétablir la fonction.

Les bridges

Les bridges permettent combler un édentement en "suspendant" les dents absentes aux dents adjacentes. On obtient ainsi une pièce prothétique d'au minimum trois éléments.

Les bridges peuvent être constitués des mêmes matériaux que les couronnes dentaires. Ils pourront comporter à la fois des éléments en céramique et des dents métaliques.

Les appareils amovibles

Les appareils amovibles (dentiers) vont permettre de remplacer des dents lors d'édentements souvent terminaux ou complets.

Ils sont constitués d'une plaque en métal (chrome/cobalt) sur laquelle des dents et une fausse gencive en résine vont être montés. Il sont stabilisés par des crochets ou des attachements pour les appareils amovibles partiels.