Cabinet Implantologie - Parodontologie : Parodontologiste Aubagne 13400

de soins de parodontologie Photo du Docteur Delage 1

Nous sommes heureux de vous accueillir sur le site internet du Cabinet Dentaire Baille qui se situe au 141 Boulevard Baille 13005 Marseille.

Pour tout renseignement ou question n'hésitez pas à nous contacter au 04.84.89.06.24 ou à prendre rendez-vous en ligne avec l'un de nos dentistes.

Nous pouvons vous renseigner dans plusieurs domaines de notre activité comme la chirurgie implantaire, la pose d'implant dentaire, l'esthétique, les traitements orthodontiques Invisalign ou encore la parodontologie.


Maladie parodontale
 
maladie parodontale chronique localisée liée à la présence de tartre
Qu'est qu'une maladie parodontale?

La maladie ou plutôt les maladies parodontales concernent tous les tissus de soutien des dents : la gencive, le ligament et l’os alvéolaire.

C'est une maladie infectieuse (bactérienne) à évolution lente qui va entraîner la destruction des tissus de soutien de la dent.

C'est donc la présence des bactéries au sein de la plaque dentaire et du tartre qui entraîne une inflammation chronique de la gencive et ainsi au fil du temps une destruction du parodonte.

On distingue deux stades en fonction des zones atteintes :

  • La gingivite

Il s'agit d'une inflammation de la gencive sans atteinte osseuse.

  • La maladie parodontale

​On parle de maladie parodontale quand il y a une destruction de l'os alvéolaire. Elle peut être chronique ou agressive.

Qu'est-ce que le parodonte?

L'ensemble des structures tissulaires entourant la dent et lui servant de soutien constitue le parodonte, à savoir :

  1. la gencive
  2. l'os alvéolaire
  3. le ligament alvéolo-dentaire
  4. le cément
Quel sont les symptômes de la maladie parodontale?

Parmi les principaux symptômes on retrouve :

  • Le saignement des gencives lors du brossage, de la mastication
  • Le saignement des gencives spontané
  • Le déplacement des dents
  • La mobilité des dents
  • La perte spontanée de dents
  • La mauvaise haleine
Comment soigner une maladie parodontale?

Les traitements des maladies parodontales sont bien codifiés. Il vont dépendre du type et du stade de la maladie.

Du simple détartrage pour la gingivite, il peut être nécessaire d'effectuer  un surfaçage radiculaire lors d'atteinte modérée ou encore une chirurgie d'assainissement parodontal lorsque la maladie est sévère. Un traitement antibiotique d’accompagnement s’imposera le plus souvent.

Pour une meilleure réponse au traitement et une stabilisation de la maladie il faudra, avant le geste clinique, supprimer les facteurs de risques (tabac, hygiène, stress,...) et mettre en place une hygiène bucco-dentaire rigoureuse.

Qu'est-ce qu'un surfaçage radiculaire?
 

La maladie parodontale entraîne la formation d'une poche parodontale le long de la racine dentaire. Aussi bien les surfaces radiculaires ainsi exposées et le tartre qui les recouvrent,  constituent un nid à plaque idéal et impossible à nettoyer de part la rugosité de leurs structure.

Il est dans ce cas nécessaire de réaliser un surfaçage radiculaire dont le but va être d'éliminer le tartre sous gingival mais aussi de lisser les surfaces radiculaires.

Les racines dentaire ainsi lissées vont permettre l'élimination de la masse bactérienne et tartrique se trouvant sous la gencive et un nettoyage plus aisé pour le patient.

Surfaçage / Chirurgie d'assainissement parodontal
 
Quel est le but de ces traitements?

Le traitement de la maladie parodontale consiste en l'élimination des facteurs de rétention de la plaque dentaire bactérienne.

Parmi ces facteur on retrouve principalement le tartre qui par sa structure enchevêtrée et rugueuse favorise l'adhésion et la rétention de la plaque bactérienne.

Son élimination s'impose donc pour le traitement et la stabilisation d'une maladie parodontale.

Pour éliminer ce tartre plusieurs techniques s'offrent à nous en fonction du stade et du type de maladie parodontale.

Qu'est-ce qu'un surfaçage radiculaire?

La maladie parodontale entraîne la formation d'une poche parodontale le long de la racine dentaire. Aussi bien les surfaces radiculaires ainsi exposées et le tartre qui les recouvrent,  constituent un nid à plaque idéal et impossible à nettoyer de part la rugosité de leurs structure.

Il est dans ce cas nécessaire de réaliser un surfaçage radiculaire dont le but va être d'éliminer le tartre sous gingival mais aussi de lisser les surfaces radiculaires.

Les racines dentaire ainsi lissées vont permettre l'élimination de la masse bactérienne et tartrique se trouvant sous la gencive et un nettoyage plus aisé pour le patient.

Qu'est-ce qu'une chirurgie d'assainissement parodontal?

Il s'agit d'une intervention chirurgicale qui a pour but comme le surfaçage l'élimination du tartre sous gingival et le lissage des surfaces radiculaires mais aussi l'élimination du tissu de granulation constituant la partie interne de la paroi gingivale de la poche parodontale.

Il est indiqué lorsque la maladie parodontale est sévère et qu'elle a entraîné la formation de poches parodontales profondes.

La chirurgie d'assainissement parodontal permet contrairement au surfaçage d'avoir une vue directe sur les surfaces radiculaires. Ceci grâce à la réalisation d'un volet gingival par des incisions afin d'accéder à la racine de la dent et à l'os alvéolaire.

Les implants dentaires
 
Schéma implant dentaire
Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

L’implant dentaire est une racine artificielle insérée dans l’os de façon à remplacer une racine naturelle abîmée, perdue ou absente. L’implant dentaire est une vis en titane biocompatible insérée dans l’os de la mâchoire par le chirurgien-dentiste. Après cicatrisation, cette vis servira de fondation pour remplacer la dent et poser une couronne. Cela permet donc de retrouver une denture fonctionnelle et esthétqiue

.
Quels sont les atouts d’un implant dentaire ?

Les implants dentaires présentent des avantages indéniables sur le plan fonctionnel et esthétique. Ces atouts sont les suivants :

  • fonctionnel : les prothèses implantaires permettent un fonctionnement confortable identique aux dents naturelles, pour la mastication par exemple.
  • esthétique : l’apparence est similaire aux dents naturelles.
  • fiabilité/sécurité : les implants dentaires connaissent un succès thérapeutique élevé et sont effectués en toute sécurité matérielle et technique.
  • confort : il n’y a pas de mobilité de la prothèse et donc pas de risque de perte de celle-ci.
  • préservation de l’environnement : cela préserve les dents environnantes et les gencives puisqu’il n’y a pas de frottements et d’irritations. Cela permet un ralentissement évident de la perte de la masse osseuse et une préservation du volume osseux.
  • durée de vie : il s’agit d’un dispositif pérenne qui présente une longévité excellente.
Quelles sont les différentes phases de mise en place d’un implant dentaire?
  • La visite pré-implantaire : elle est essentielle puisqu’elle permet au chirurgien-dentiste de prendre connaissance des antécédents médicaux, des éventuelles contre-indications du patient et d’évaluer la situation clinique. Une prise d’empreinte sera effectuée au cours de cette consultation et un scanner devra permettre d’estimer le volume osseux, les éléments anatomiques voisins et la situation de l’implant dentaire. Cela permettra donc d’établir le plan de traitement et le devis.

  • La phase chirurgicale : il s’agit de la mise en place du ou des implant(s) dentaire(s) dans l’os de la mâchoire. Celle-ci se déroule au sein de notre bloc opératoire, sous anesthésie locale. La durée approximative de cette intervention est de 40 minutes pour la pose d’un implant dentaire.
  • La phase d’ostéo-intégration : au contact du titane dont est constitué l’implant dentaire, l’os de la mâchoire va cicatriser et se souder. Ce phénomène d’ostéo-intégration dure théoriquement de 3 à 4 mois. S’il existe un réel manque osseux, une greffe osseuse peut être envisagée (voir lien greffe osseuse).
  • La phase prothétique : il s’agit de la fabrication de la prothèse dentaire qui a lieu au sein de notre laboratoire et de la pose de cette prothèse dentaire. Dans certains cas, il est envisageable de mettre en place une prothèse provisoire.
Quels sont les implants dentaires utilisés ?

Les implants dentaires utilisés au sein de notre cabinet sont des implants dentaires français de marque Global D. Notre longue collaboration avec cette société nous permet de vous garantir sécurité, fiabilité et donc un traitement optimal.

 
 
Pose d'un implant dentaire pour remplacer une dent manquante
 
Radio montrant une infection sur la dent 36
Présentation du cas clinique

Nous allons voir dans cet article un cas clinique où le traitement choisi par le patient est la mise en place d'un implant dentaire pour remplacer une dent manquante.

Suite à une consultation en urgence pour des douleurs au niveau de la dent 36, un examen clinique et un cliché radiographique ont été réalisés. Cela permet de mettre en évidence une infection importante au bout de la racine mésiale de la dent 36.

 

 

Plusieurs solutions thérapeutiques sont proposées au patient pour soigner cette dent infectée : du retraitement canalaire (présentant peu de chance de succès) à l'extraction et la mise en place d'un implant dentaire.

Choix de la solution thérapeutique

La solution thérapeutique choisie est l'extraction de la dent infectée, la réalisation d'un comblement de l'alvéole dentaire par un biomatériau et la pose d'un implant dentaire. Le comblement de l'alvéole dentaire permet de conserver le volume osseux lors de la cicatrisation osseuse et ainsi de pouvoir mettre en place l'implant dentaire dans les meilleures conditions possibles.

Extraction de la dent infectée

L'extration de la dent infectée est réalisée le plus rapidement possible afin de supprimer le foyer infectieux. En effet la persistance d'un infection dentaire présente des risques pour le reste de l'organisme car elle peut provoquer une infection à distance (cœur, poumon, prothèse articulaire, etc).

Comblement de l'alvéole par un biomatériau

Une fois la dent infectée extraite, un comblement de l'alvéole par un biomatériau est effectué. Ce comblement va permettre à l'os de cicatriser en limitant la fonte osseuse présente lors de chaque extraction dentaire. Un volume osseux correct est nécessaire à la pose d'implant dentaire car c'est dans l'os que l'implant va être placé et c'est donc cet os qui va assurer son maintien.

Pose de l'implant dentaire

Après le comblement de l'alvéole dentaire par un biomatériau, une période de cicatrisation de 4 mois est respectée avant de mettre en place l'implant dentaire. La pose de l'implant dentaire se passe au sein du bloc opératoire du cabinet dentaire sous anesthésie locale. Le patient ne ressent aucune douleur, uniquement les vibrations de l'instrumentation seront ressenties. L'intervention chirurgicale dure environ une heure. A la fin de l'intervention, des points de sutures sont réalisés pour fermer le site opératoire et une vis de cicatrisation est visible dans la bouche du patient. Elle va permettre la cicatrisation de la gencive autour de l'implant dentaire et maintenir la place pour le futur pilier prothétique.

 

 

Réalisation de la prothèse sur l'implant dentaire

Après 3 à 4 mois de cicatrisation osseuse autour de l'implant dentaire (ostéointégration) la réalisation de la prothèse sur implant va pouvoir débuter. Pour cela il va falloir enregistrer la position de l'implant dentaire à l'aide d'une empreinte ainsi que la teinte de la future couronne dentaire à l'aide d'un teintier. A la suite de cette empreinte, la vis de cicatrisation est replacée le temps de la réalisation de la prothèse. L'empreinte est envoyée au laboratoire de prothèse qui va réaliser la future couronne dentaire.

 

 

Lors du rendez vous suivant, le pilier prothétique et la couronne dentaire sont mis en place. Les réglages sont effectués dans la même séance et un contrôle est effectué à une semaine.